2 229 105 visites 38 visiteurs
Sfc
Championnat
2
0
10 novembre 2018 18:00
Troyes Estac
31 min
But marqué
58 min
65 min
But marqué
89 min
90 min
Remplacement
Pelouse naturelle
18:00 - 10 novembre 2018
Arbitre Central
YOHANN GOMAS
Arbitre(s) assistant(s) JULIEN COTINAUT AXEL RAMPONI
NC

Une semaine avant d’accueillir Metz au 7e  tour de la Coupe de France, Sarreguemines a cueilli son deuxième succès de la saison, ce samedi, face à la réserve de l’Estac. Le premier quart d’heure était à l’avantage des visiteurs, qui tenaient mieux le ballon et Sarreguemines se contentait d’être bien en place.

Passé ce round d’observation, les hommes de Sébastien Meyer commençaient à sortir. Une première demi-volée de M’Barki de 25 mètres fuyait le cadre (26e ). Une touche lointaine de ce même M’Barki atterrissait sur Steiner qui, d’une reprise sèche, trompait le pauvre Diouf (1-0, 31e ). Sarreguemines continuait et dominait cette équipe troyenne qui, mis à part un ou deux cafouillages sur coup de pied arrêtés, n’arrivait pas à se procurer de réelles occasions. On sentait les attaques locales plus tranchantes.

Au retour des vestiaires, un faux rythme, comme en première période, permettait aux Troyens de se réinstaller dans le camp sarregueminois. Un coup franc non cadré de Karamogo (49e ) ne posait pas de problème à Cappa. Les visiteurs s’essayaient à nouveau et un une-deux entre Domingues et Karamogo faisait frissonner le stade de la Blies, mais l’attaquant visiteur ratait sa frappe (55e ).

Les Sarregueminois allaient se mettre à l’abri grâce à sa recrue Morabit, à peine entré et qui héritait d’une belle inspiration de Dekoun pour crucifier Diouf (2-0, 65e ).

Morabit, sur quelques accélérations, continuait à être dangereux et Guerriero aussi y allait de ses tentatives (83e , 88e ). Les derniers renforts étaient déjà bien installés dans le collectif faïencier. La fin de match était tout en gestion pour Sarreguemines, bien aidé par Troyes qui n’avait pas trop donné de travail à Cappa. L’équipe du président Christophe Marie s’offrait ainsi une belle bouffée d’oxygène. Les Mosellans pouvaient ainsi se tourner sereinement vers le prochain match de Coupe de France.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G N N N G N

Répartition des buts

34 buts marqués
35 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 19 11 5 4 2 0 18 15 0 3
2 THAON ES 19 10 5 4 1 0 17 12 0 5
3 MULHOUSE FC 18 11 5 3 3 0 15 9 0 6
4 SARRE UNION US 18 10 4 6 0 0 15 9 0 6
5 TROYES ESTAC 15 10 3 6 1 0 12 8 0 4
6 FC AGGLO TROYENNE 15 10 5 0 5 0 11 7 0 4
7 AMNEVILLE CSO 14 10 4 2 4 0 15 14 0 1
8 NANCY ASNL 13 10 3 4 3 0 11 12 0 -1
9 RAON L ETAPE US 12 10 3 3 4 0 13 16 0 -3
10 STRG PIERROTS VAUBAN 11 10 3 2 5 0 16 18 0 -2
11 BIESHEIM ASC 10 10 3 1 6 0 12 18 0 -6
12 SARREGUEMINES FC 10 10 2 4 4 0 14 18 0 -4
13 ST LOUIS NEUWEG FC 10 10 2 4 4 0 12 14 0 -2
14 EPERNAY RC 6 10 1 3 6 0 8 19 0 -11
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Guillaume CAPPA
G C
Khalid BENICHOU
K B
Caner METIN
C M
Fahdi REDJAM
F R
Jordan COIGNARD
J C
Benoit KOWALCZYK
B K
Yannick DEKOUN
Y D
Jordan STEINER
J S
Ludovic GUERRIERO
L G
Elhassane M'BARKI
E M
Seydou SIMPARA
S S

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC