2 230 911 visites 22 visiteurs
Sfc
COUPE DE FRANCE
4
0
27 octobre 2018 18:00
Am.s. D Asfeld
  • Eclaircies
  • Sec
  • Faible
6 min
Carton jaune
8 min
Carton jaune
Clément Vasseur
62 min
But marqué
68 min
89 min
But marqué
90 min
But marqué
92 min
But marqué
Passe décisive
Pelouse naturelle
18:00 - 27 octobre 2018
Arbitre Central
STANISLAS RUEFF
Arbitre(s) assistant(s) KEVIN CHATEAU FREDERIC KONTZLER
300 spectateurs

Face à une courageuse équipe d’Asfeld, les protégés de Sébastien Meyer ont dû attendre la toute fin de match pour verrouiller leur qualification, grâce à M’Barki (89e ), Morabit (90e ), Ouadah (92e ) !

À la pause, il restait tout à faire pour les joueurs locaux, en ce sens, où malgré une maîtrise certaine du ballon et quelques opportunités, les Ardennais assuraient leur arrière-garde avec maîtrise.

C’est dans le premier quart d’heure que Coignard et ses partenaires se montraient les plus dangereux. Ainsi, M’Barki envoya-t-il un superbe coup franc pleine barre (10e ), alors que Benichou se voyait, lui, refuser un but pour une faute préalable (15e ).

Bien plus agressifs dans leurs intentions offensives en particulier, à l’image de Metin, incisif mais contré in extremis (55e ), les Faïenciers rassuraient leurs supporters. Et plus encore lorsque M’Barki transforma en penalty indiscutable (63e ).

Cinq minutes de folie

Luton, l’avant-centre visiteur, toujours à la pointe du combat, se jeta sur un ballon qui aurait obtenu l’égalisation, mais il lui manqua 10 centimètres (72e ). Et puis, arrivèrent bien vite ces cinq dernières minutes où Asfeld, au supplice physiquement, concédait une occasion sur chaque percussion mosellane. Morabit, hors jeu (85e ), Kowalczyk contré par Baguet (86e ), commençaient le festival. M’Barki (deuxième penalty, 89e ), Morabit, en contre-attaque (90e ) et Ouadah, servi sur un plateau par M’Barki (90e+2 ), faisaient chavirer le stade de la Blies.

Yannick Dekoun, véritable plaque tournante en milieu de terrain, analysait la partie avec lucidité : « Ils ont très bien défendu en première période et beaucoup couru aussi. Le coach nous a demandé à la mi-temps d’accélérer encore le jeu. Et c’est à la fin que cela a payé. »

Sarreguemines sera, une fois de plus, au rendez-vous du septième tour, qui marque l’entrée en lice des clubs de Ligue 2.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

N N N N G N

Répartition des buts

35 buts marqués
36 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 19 11 5 4 2 0 18 15 0 3
2 THAON ES 19 10 5 4 1 0 17 12 0 5
3 MULHOUSE FC 18 11 5 3 3 0 15 9 0 6
4 SARRE UNION US 18 10 4 6 0 0 15 9 0 6
5 TROYES ESTAC 15 10 3 6 1 0 12 8 0 4
6 FC AGGLO TROYENNE 15 10 5 0 5 0 11 7 0 4
7 AMNEVILLE CSO 14 10 4 2 4 0 15 14 0 1
8 NANCY ASNL 13 10 3 4 3 0 11 12 0 -1
9 RAON L ETAPE US 12 10 3 3 4 0 13 16 0 -3
10 STRG PIERROTS VAUBAN 11 10 3 2 5 0 16 18 0 -2
11 BIESHEIM ASC 10 10 3 1 6 0 12 18 0 -6
12 SARREGUEMINES FC 10 10 2 4 4 0 14 18 0 -4
13 ST LOUIS NEUWEG FC 10 10 2 4 4 0 12 14 0 -2
14 EPERNAY RC 6 10 1 3 6 0 8 19 0 -11
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC