2 262 671 visites 16 visiteurs
Sfc
COUPE DE FRANCE
1
1
tab  1 - 4
18 novembre 2018 14:00
Metz Fc
44'
Ibrahima NIANE
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
4 min
Carton jaune
44 min
But encaissé
Ibrahima NIANE
Sur Penalty
46 min
65 min
But marqué
67 min
Carton jaune
84 min
102 min
Carton jaune
106 min
Remplacement
107 min
Carton jaune
113 min
Pelouse naturelle
14:00 - 18 novembre 2018
Arbitre Central
MICKAEL LELEU
Arbitre(s) assistant(s) JEAN GRIMM YASSINE NACIRDINE
2300 spectateurs

« On ne retiendra que la qualification. » L’aveu émane de Paul Delecroix et il résume la journée du FC Metz à Sarreguemines. Les Grenats sont sortis indemnes du traquenard mais ils savaient que cet heureux dénouement s’était joué à peu de chose : une appréciation d’arbitre favorable sur deux actions qui auraient pu déboucher sur un penalty, une efficacité qui a fui les amateurs sur quelques situations et l’inévitable loterie des tirs au but qui a fait pencher la balance du côté des professionnels. En écartant la première tentative de Jordan Coignard, le gardien messin a sans doute simplifié la tâche des joueurs de Frédéric Antonetti.

Avant cela, rien n’a été facile. Pour personne. Sur un terrain en souffrance et sous les assauts de Sarregueminois survoltés, Farid Boulaya et ses coéquipiers ont pu vérifier l’expertise locale en matière d’exploit. La charnière Coignard-Schwartz fut admirable de maturité pour canaliser les attaquants messins. Guerriero a fait parler son métier pour huiler les rouages dans l’entrejeu et Morabit a fait passer plus d’un frisson dans le dos des Messins.

C’est pourtant Simpara qui a égalisé de la tête (64e ), au milieu d’un temps fort que le SFC n’a pas suffisamment exploité. Mais il était déjà remarquable, pour les pensionnaires de National 3, d’avoir su étirer le suspense jusqu’à sa dernière extrémité. « On est tombé sur une équipe valeureuse qui a défendu ses chances jusqu’au bout », complimentait Renaud Cohade.

La tuile pour M’Barki

Les Sarregueminois sont tombés en soldats, après avoir perdu prématurément leur principal artilleur en Coupe de France. Touché au genou, Hassan M’Barki a en effet quitté le terrain à la mi-temps, derrière l’ouverture du score de Niane (45e +1), sur un penalty obtenu par Hein. Les Faïenciers avaient regagné leur vestiaire sur cette double peine et, déjà, avec quelques regrets, en particulier sur ce tir de Kowalczyk dans le petit filet (11e ). Ils en auront d’autres. La tentative de lob de Guerriero, depuis le milieu de terrain (90e +1), et les deux têtes de Kowalczyk (62e ) et Simpara (107e ) auraient pu faire basculer la rencontre vers une belle histoire entretenue par les interventions de Cappa face à Boulaya (28e , 53e ), Hein (41e ), Monteiro (80e ) et Niane (91e ).

« Je ne suis pas passé loin de mon coup », pestait Sébastien Meyer, avec la mine des vaincus méritants. D’un perdant frustré, donc. L’entraîneur de Sarreguemines pouvait toutefois s’enorgueillir d’avoir tenu tête au leader de Ligue 2 avec un audacieux 4-4-2, porté par un effectif transcendé par l’événement.

Pour Metz, en revanche, cette qualification est l’assurance d’une semaine plus tranquille. Les Grenats ont évité les titres défavorables ce matin et pourront continuer à profiter du temps de jeu offert par une deuxième compétition. Avec le retour des internationaux, les prochains tours ne seront peut-être pas aussi compliqués.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

N G ? G G N

Répartition des buts

42 buts marqués
38 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 SARRE UNION US 22 12 5 7 0 0 17 10 0 7
2 THAON ES 22 12 6 4 2 0 20 15 0 5
3 MULHOUSE FC 21 12 6 3 3 0 18 11 0 7
4 STRASBOURG RCSA 19 12 5 4 3 0 19 18 0 1
5 NANCY ASNL 16 12 4 4 4 0 15 16 0 -1
6 FC AGGLO TROYENNE 15 10 5 0 5 0 11 7 0 4
7 TROYES ESTAC 15 11 3 6 2 0 14 11 0 3
8 STRG PIERROTS VAUBAN 15 12 4 3 5 0 19 20 0 -1
9 AMNEVILLE CSO 15 12 4 3 5 0 17 18 0 -1
10 RAON L ETAPE US 15 12 4 3 5 0 17 19 0 -2
11 SARREGUEMINES FC 13 11 3 4 4 0 16 18 0 -2
12 ST LOUIS NEUWEG FC 11 11 2 5 4 0 13 15 0 -2
13 BIESHEIM ASC 10 10 3 1 6 0 12 18 0 -6
14 EPERNAY RC 6 11 1 3 7 0 9 21 0 -12
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Guillaume CAPPA
G C
Fabien MONTHE
F M
Khalid BENICHOU
K B
Caner METIN
C M
Nicolas SCHWARTZ
N S
Fahdi REDJAM
F R
Benoit KOWALCZYK
B K
Yannick DEKOUN
Y D
Jordan STEINER
J S
Ludovic GUERRIERO
L G
Seydou SIMPARA
S S

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« A Schiltigheim, en coupe du Grand-Est, nous avons fait notre plus mauvais match de la saison dans le contenu (avec celui à Sarre-Union). Nous avons eu la possession du ballon mais nous n’avons pas su mettre en place notre jeu par manque de rigueur tactique et d’intensité.

Notre adversaire a fait un bon match et aurait même pu marquer plus de buts avec plus de réalisme. Je tiens d’ailleurs à les féliciter! La seule chose positive, c’est que nous avons su réagir (certes de façon trop désorganisée à mon goût!) à 0-2. Nos vingt dernières minutes ont été un peu meilleures et nous avons le mérite d’égaliser.Bravo à Guillaume et à nos tireurs qui nous permettent de nous qualifier et de poursuivre notre série d’invincibilité qui court depuis le 22 septembre.

Plus qu’un gros match à Saint-Louis avant une période de repos bien méritée! »

Sébastien MEYER, coach SFC