2 232 690 visites 9 visiteurs
Luneville Fc
Championnat
1
1
22 septembre 2018 18:00
27'
NC
13 min
But marqué
24 min
Carton jaune
27 min
But encaissé
STADE ÉDOUARD FÉNAL 1
Pelouse naturelle
18:00 - 22 septembre 2018
Arbitre Central
NICOLAS BERQUEZ
Arbitre(s) assistant(s) JOANN DARDINIER ALEXANDRE DE CARLI
150 spectateurs

Même si les hommes de Michel Swistek s’en sont finalement tirés avec les points du match nul, on peut dire qu’ils se sont pris les pieds dans leur nouveau tapis vert, flambant neuf du stade Fénal, qui ne laissait pourtant apparaître aucun pli. Ce qui a perturbé Lunéville, c’est plutôt sa difficulté à construire et à amener le danger devant.

Il ne s’était strictement rien passé sur le terrain, lorsque les coéquipiers de Goncalves ont pris un sérieux coup sur la tête. Une mésentente dans la défense locale, un ballon mal renvoyé et Baradji a filé droit au but pour battre Meyer. On jouait depuis treize minutes…

La réaction lunévilloise à ce coup du sort ? Elle n’a pas été très tranchante dans un premier temps. Et si le même Baradji n’avait pas manqué son contrôle au deuxième poteau, le handicap aurait pu être plus lourd (20’).

Progressivement, Lunéville s’est installé dans le camp d’en face. Et si son entame a été plutôt laborieuse, les premières occasions sont enfin apparues. Une chevauchée et un centre de Sardarian devant la cage, renvoyé in extremis par Baradji (23’), puis un coup de tête de Safter à côté (25’). Quelques instants plus tard, Sardarian, positionné à la pointe de l’attaque, a hérité d’un ballon et s’en est allé ajuster Monthe pour égaliser (1-1, 27’).

On a alors pensé que Lunéville avait fait le plus dur en revenant au score. Mais si les joueurs de Michel Swistek sont allés chercher leurs adversaires plus haut en début de seconde période, ils ont parfois été victimes de leurs erreurs techniques et sont restés à la merci d’une fulgurance mosellane.

La tentative de F. Redjam est d’ailleurs passée tout près du cadre (56’) et, en toute fin de match, Meyer devra repousser des poings le coup de tête de Simpara (83’). Entre-temps, Lunéville a failli faire pencher la balance de son côté, mais Sardarian n’a pu cadrer sa frappe (67’). Mais pour les locaux, le plus gros regret restera le coup de tête de Dufour renvoyé par la barre (73’).

Source : l'Est Républicain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N P G G P G

Répartition des buts

9 buts marqués
14 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 METZ FC 26 10 8 2 0 0 27 7 0 20
2 FORBACH 19 10 5 4 1 0 20 7 0 13
3 CERC.A. BOULAY 18 10 5 3 2 0 18 12 0 6
4 VANDOEUVRE US 17 10 5 2 3 0 16 12 0 4
5 CHAMPIGNEULLES RC 15 10 3 6 1 0 16 14 0 2
6 LUNEVILLE FC 13 10 3 4 3 0 14 13 0 1
7 SARREBOURG FC 13 10 4 1 5 0 17 18 0 -1
8 SARREGUEMINE 12 10 3 3 4 0 9 14 0 -5
9 THIONVILLE FC 11 10 3 2 5 0 17 18 0 -1
10 FC TREMERY 11 10 3 2 5 0 9 19 0 -10
11 AM. DU PERSONNEL MUN 10 10 3 1 6 0 8 18 0 -10
12 ST AVOLD E.N. 9 10 2 3 5 0 11 16 0 -5
13 JARVILLE 9 10 2 3 5 0 12 21 0 -9
14 PAGNY S/MOSELLE AS 7 10 1 4 5 0 13 18 0 -5
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Fabien MONTHE
F M
Yassine LARABI
Y L
Antoine MEHL
A M
Fahdi REDJAM
F R
Ludovic WEINACHTER
L W
Mehdi OUADAH
M O
Yanis SAHRAOUI
Y S
Paul LEVY-CHAPIRA
P L
Sahel REDJAM
S R
Ibrahim BARADJI
I B
Seydou SIMPARA
S S

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC